Soutien au parcours PMA

Le désir d’enfant insatisfait peut générer de nombreuses problématiques personnelles.

Le parcours PMA est un vrai parcours du combattant que ce soit sur le plan physique ou émotionnel : les nombreux examens médicaux à réaliser (parfois désagréables), ses traitements à supporter qui sont souvent « lourds », l’attente constante et le stress des résultats, font naitre de nombreux questionnements dans un sentiment global de solitude et d’impuissance.

« Les pensées et les sentiments que nous avons au sujet d’une épreuve sont aussi importants que l’épreuve elle-même en ce qui concerne l’impact de celle-ci sur notre vie ».

Chaque individu étant différent, chaque problématique vécue dans le contexte de désir d’enfant insatisfait est donc différente. Nous ne pouvons pas agir sur tout mais nous pouvons agir sur notre manière de vivre cette expérience.

Après avoir clarifié votre problématique personnelle, Virginie propose un cadre d’écoute bienveillant, vous offrant la possibilité de vous exprimer pleinement et librement. Elle vous accompagne à atteindre vos objectifs tels que :

  • Retrouver/restaurer son estime de soi et sa confiance en soi

  • Retrouver un épanouissement personnel dans ce contexte

  • Mieux accueillir ses émotions

  • Gérer son stress

  • Accepter l’idée d’avoir besoin d’aide pour la conception d’un enfant

  • Rebondir/faire face au sentiment d’échec

  • Gérer les phases d’angoisses et d’espoir

  • Faire le deuil de l’enfant biologique

  • Apprendre à lâcher prise

Également des séances d’accompagnement de couple en parcours PMA pour : recréer un cadre de communication, d’écoute et d’expression où chacun pourra extérioriser ses sentiments, ses émotions, formuler ses attentes et ses besoins.

Virginie vous accompagne à prendre la pleine conscience de vos ressources, vos forces mais aussi de vos limites afin de les utiliser au mieux dans le respect de votre identité et faire face à vos difficultés.

Pour contacter directement Virginie : 07 84 27 81 49 (Limoges)

“On m’a diagnostiquée une Endométriose stade IV et une insuffisance ovarienne. A cette annonce tout s’est écroulé autour de moi. Nous avons accepté de nous lancer dans une FIV avec don d’ovocytes. C’est un parcours très difficile autant physiquement que psychologiquement. Mon ostéopathe m’a expliqué qu’en plus de soigner mon corps, il faudrait que je m’occupe également de mon bien-être.

C’est alors que j’ai décidé de m’orienter vers des séances de coaching.

Depuis enfant, je n’ai jamais eu confiance en moi. Ce fut alors mon objectif premier. On a recherché les causes et les moyens pour atteindre mon objectif.

Un thème qui m’a beaucoup apporté a été : “comment se faire plaisir ?”. Dans un parcours PMA, on y pense trop peu. Entre les injections, les examens et les mauvaises nouvelles, on s’oublie alors qu’il est essentiel de se sentir bien. Le coaching n’est pas une solution miracle : on travaille sur soi, des souvenirs douloureux remontent à la surface mais tout ne se fait pas en un claquement de doigts. Il faut le vouloir pour y arriver. 

Pour ma part, dans certaines situations stressantes je ne me reconnais pas. J’arrive à prendre du recul et à ne plus paniquer. Même si je n’ai pas encore réalisé mon rêve je me dis qu’aujourd’hui je suis dans les meilleures conditions pour y arriver. Je m’octroie des moments simples de plaisir. Je me sens bien.

En bref je me suis retrouvée.”

Sandra, 37 ans